Anthropologie juridique

Cette matière propose aux étudiants d’avoir un nouveau regard sur la société en plaçant l’homme au cœur de ses préoccupations. L’anthropologie juridique envisage d’appréhender les rapports socio-juridiques sous un autre regard que celui du positivisme. C’est notamment par l’ethnographie, que l’anthropologue déconstruit et analyse la société pour en déduire un nouveau regard culturellement propre à ladite société.

Documentation juridique

Le cours de documentation juridique offre l’opportunité de se pencher sur la production, la diffusion et l’évolution de l’information juridique, objet même de la réflexion du juriste. Il permet de découvrir la méthodologie et les outils essentiels de la recherche juridique, qu’elle soit française ou européenne. Formation essentielle du juriste professionnel, elle permettra aux étudiants de gagner en efficacité dans la quête à l’information juridique.

Management de l'information juridique

Il s’agit pour l’étudiant d’analyser l’organisation, la construction et le contrôle du système d’information juridique. Il devra également s’interroger sur la cohérence et la flexibilité de ce dernier pour intégrer les besoins des acteurs du monde du droit, notamment au regard des nouvelles technologies.

Méthodes des sciences sociales

Le cours de méthodes des sciences sociales offre aux étudiants l’opportunité d’acquérir les bases d’une méthodologie destinée à appréhender le droit sous un angle sociologique. La sociologie du droit sera envisagée comme un angle de compréhension des mécanismes d’élaboration et de mise en application de la norme. Les étudiants seront amenés à mener un travail exploratoire, à construire un cadre théorique de recherche et d’analyse autour d’une thématique donnée.

Légistique

La légistique s’intéresse à la l’élaboration de la loi d’un point de vue pratique et sociologique. Les questions ont trait à la l’efficacité, à la nécessité et à l’accessibilité des normes en France et au sein de l’Union Européenne. L’étude s’attache notamment à l’analyse des politiques publiques et de l’encadrement juridique du lobbying.

Lobbying

Défini traditionnellement comme une activité consistant à influencer directement ou indirectement le décideur public ou privé, le lobbying est un terrain sur lequel votre force de négociation sera indispensable. Cet enseignement permet aux étudiants d’avoir une approche générale sur ce qu’est l’activité de lobbying, ses enjeux et ses outils. Au-delà de l’approche théorique, les étudiants sont amenés à échanger sur des sujets d’actualité politique par le biais de discussions, de cas pratiques et de brefs exposés.

Presse et journalisme juridique

La presse et le journalisme juridiques occupent une place de plus en plus prépondérantes dans l’exercice législatif et judiciaire en France. Cet enseignement permet aux étudiants d’appréhender l’exercice de l’écriture journalistique et d’ouvrir leurs esprits à une approche critique. Des intervenants (magistrats, avocats, chargé de communication…) sont invités régulièrement pour permettre aux étudiants d’échanger sur des sujets d’actualité et de s’essayer à l’exercice de l’interview.

Sociologie du droit privé

Dans leurs études de droit, tous les apprentis juristes ont eu l’occasion de se plonger dans l’apprentissage des diverses branches du droit privé. Mais peu ont eu l’occasion de comprendre ce qui se cache derrière des articles de Code et des arrêts de jurisprudence. La sociologie du droit privé a pour objectif d’analyser le facteurs sociologiques ayant conduit à l’adoption des règles de droit qui régissent notre quotidien, au travers de deux séminaires respectivement tournés vers le droit des personnes et le droit pénal.

Sociologie historique du droit

La sociologie historique du droit vise à décrire les processus de transformations des faits sociaux qui ont influencé l’ordre juridique par le passé. Il s’agit plus précisément de l’étude du phénomène de codification et d’un regard critique sur l’évolution des institutions et du pouvoir politique par le prisme de la sociologie.

Sociologie judiciaire

Ce cours tend à démontrer les liens existant entre l’arène judiciaire et le monde politique : judiciarisation de la société, politisation des procès, milieu carcéral… Dispensé par deux chercheurs en Sciences politiques et en Sociologie, il offre la possibilité de mieux cerner les enjeux autour du système judiciaire, par une approche pluridisciplinaire qui permet d’appréhender le droit d’une manière plus ouverte que celle étudiée traditionnellement.

Sociologie juridique

L’enseignement de sociologie juridique invite à une véritable réflexion quant aux rapports que le droit positif entretient avec le contexte social, économique et politique dans lequel il s’inscrit. Si l’hétérogénéité et le caractère fluctuant de la sociologie juridique entravent l’arrêt d’une définition unique, ce cours permet toutefois de surmonter cette difficulté pour mieux cerner les contours et les fonctions de cette discipline. Cet enseignement se propose de reconstituer la genèse de la sociologie juridique afin d’observer la manière dont elle s’est progressivement émancipée de la sociologie générale pour devenir une discipline autonome et susceptible d’applications multiples.

Sociologie des professions juridiques

Ce cours permet d’appréhender la diversité interne du monde juridique (magistrats, avocats, notaires, professeurs de droit), sa dispersion géographique, et la mobilité liée aux métiers du droit.

Sociologie politique

La sociologie politique est une matière qui nous interroge en tant que citoyen à notre rapport avec l’Etat mais également sur les liens de domination existant entre les différents acteurs de la vie politique. De manière plus générale y sont abordés les cadres fondamentaux des activités et des pratiques politiques en démocratie.