La formation dispensée au sein du Master « Usages sociaux du droit et communication juridique » constitue un préalable très utile à ceux qui se destinent aux métiers du barreau, de la communication, du lobbying, de la recherche ou du journalisme ; en effet, en envisageant le droit comme phénomène de communication, en s’intéressant aux différents aspects de celle-ci et en décloisonnant les savoirs, les juristes qu’il forme sont dotés d’un avantage compétitif sur leurs homologues strictement formés au droit positif : ils sont capables d’une main d’établir un dialogue fécond avec les autres professions, et de l’autre d’anticiper la grande révolution communicationnelle qui se profile à l’orée du XXIe siècle.

Durée des études :
finalité recherche : 200 heures
finalité professionnelle : 300 heures

Nombre de places : 20 (à titre indicatif)

Début des enseignements :
1er semestre : mi-octobre 2016 à janvier 2017.
2ème semestre : fin janvier 2017 à début mai 2017.
Examens écrits : mi-mai 2017.
Examens oraux : juin, début septembre 2017.

Enseignements obligatoires :

• 1 cours magistral annuel de Sociologie juridique : Cécile PERES

• (25 heures) et 1 enseignement méthodologique : Mme. GERRY- VERNIERES et Mme. FENOUILLET correspondant (50 heures)

• 2 cours magistraux semestriels de légistique et autres techniques d’élaboration des normes (2 X 12h30) et 2 enseignements méthodologiques (2 X 25 heures) correspondants

◦ 1er semestre : aspects sociologiques : M. MILLET, Mme BENDJABALLAH

◦ 2d semestre : aspects pratiques : Mme GILBERG

• 1 enseignement méthodologique semestriel de Méthode des sciences sociales de 25 heures (participation libre, non sanctionné à l’examen) : Mme VILLEGAS

• 2 enseignements de 25 heures (cours annuels ou enseignements méthodologiques semestriels) parmi les suivants :

◦ Institutions politiques et administratives : Mme BAILLEUX

◦ Sociologie historique du droit : M. ANDRIEUX

◦ Sociologie politique : M. MILET

◦ Anthropologie juridique : Mme CHEVREAU

◦ Sociologie judiciaire : Mme de GALEMBERT, M. VAUCHEZ

◦ Sociologie du droit privé : M. AUDIT, M. VERNY

◦ Les enseignements de la spécialisation professionnelle pour les étudiants de la finalité recherche

• Enseignements de la spécialisation professionnelle : l’étudiant doit choisir quatre enseignements parmi les suivants :

◦ Documentation juridique (25 h) : M. GASNAULT, Mme VERREY

◦ Presse et journalisme juridiques (25 h) : Mme de SENNEVILLE

◦ Lobbying (25 h) : M. DROGUERE

◦ Management de l’information juridique (25h) : M. DEROUBAIX

◦ Sociologie des professions juridiques (25h) : Mmes de GALEMBERT,

◦ 1 enseignement facultatif de langue de 30h (TD)

Stage, d’une durée d’au moins 3 mois, donne lieu à la rédaction d’un rapport de stage qui fait objet d’une note.

Il est effectué chez des professionnels de la communication juridique (départements spécialisés de cabinets d’avocats, presse et édition juridique, institutions…)

Il est organisé une seule session d’épreuves terminales.

Admission sur 180

Finalité recherche et professionnelle :

– Épreuve écrite de 5 heures sur chacun des 3 cours obligatoires.
Matière annuelle notée sur 20 et matières semestrielles notées sur 10.
– Contrôle continu sur les E.M. correspondants.
Matière annuelle notée sur 20 et matières semestrielles notées sur 10.

Finalité recherche :

– Soutenance d’un mémoire sur le champ disciplinaire du master de recherche, devant un jury de 2 membres, notée sur 60.

Finalité professionnelle :

– Rédaction d’un rapport de stage noté sur 20.

Finalité recherche et professionnelle :

– Épreuve orale et/ou contrôle continu sur chacun des enseignements à option : soit 2 enseignements notés sur 20 pour la finalité recherche et professionnelle et 4 enseignements pour la finalité professionnelle notés sur 10.

– L’épreuve facultative de langue fait l’objet d’une épreuve orale notée sur 20. La moitié des points au-dessus de la moyenne est prise en compte pour l’admission dans la limite de 2,5 points.

Entraîne l’ajournement, sauf décision individuelle du jury :

.toute défaillance à une épreuve;
.une note de mémoire inférieure à la moyenne;
.un zéro à un contrôle continu.

L’étudiant est admis s’il obtient au moins 90 points sur 180

Il est organisé une seule session d’épreuves terminales.

Admission sur 180

Finalité recherche et professionnelle :

– Épreuve écrite de 5 heures sur chacun des 3 cours obligatoires.
Matière annuelle notée sur 20 et matières semestrielles notées sur 10.
– Contrôle continu sur les E.M. correspondants.
Matière annuelle notée sur 20 et matières semestrielles notées sur 10.

Finalité recherche :

– Soutenance d’un mémoire sur le champ disciplinaire du master de recherche, devant un jury de 2 membres, notée sur 60.

Finalité professionnelle :

– Rédaction d’un rapport de stage noté sur 20.

Finalité recherche et professionnelle :

– Épreuve orale et/ou contrôle continu sur chacun des enseignements à option : soit 2 enseignements notés sur 20 pour la finalité recherche et professionnelle et 4 enseignements pour la finalité professionnelle notés sur 10.

– L’épreuve facultative de langue fait l’objet d’une épreuve orale notée sur 20. La moitié des points au-dessus de la moyenne est prise en compte pour l’admission dans la limite de 2,5 points.

Entraîne l’ajournement, sauf décision individuelle du jury :

  • toute défaillance à une épreuve;
  • une note de mémoire inférieure à la moyenne;
  • un zéro à un contrôle continu.

L’étudiant est admis s’il obtient au moins 90 points sur 180